-0°
Aujourd'hui
picto-temps
Accessibilité
a A
Rechercher sur le site
  • Vue Azerailles nord

Vos droits et démarches

Formation - Travail
Liste des thèmes » Formation - Travail » Quitter son emploi » Quitter la fonction publique » Indemnité de départ volontaire dans la fonction publique d'État (FPE)

Indemnité de départ volontaire dans la fonction publique d'État (FPE)

Conditions

Les agents concernés par l'indemnité de départ volontaire doivent remplir certaines conditions pour y prétendre.

Agents concernés

Pour prétendre à l'indemnité de départ volontaire, il faut être :

  • fonctionnaire titulaire,

  • ou agent non titulaire (contractuel) en CDI,

  • ou ouvrier de l'État.

L'agent doit par ailleurs cumuler les conditions suivantes :

  • quitter définitivement la fonction publique (démission),

  • avoir moins de 57 ans,

  • et, s'il a bénéficié d'une période de formation, avoir accompli la totalité du service à laquelle il s'est engagé.

A savoir

À savoir : un agent mis en disponibilité dans le cadre d'une opération de restructuration de service n'est pas concerné par l'indemnité de départ volontaire.

Motif du départ

L'indemnité de départ volontaire peut être attribuée pour l'un des motifs suivants :

  • création ou reprise d'une entreprise,

  • restructuration de service (un arrêté ministériel précise les services, corps, grades, emplois concernés et période durant laquelle l'indemnité peut être accordée).

Démarches

L'agent doit faire une demande d'attribution à son administration et attendre sa réponse avant de donner sa démission.

Demande d'attribution

L'agent qui souhaite bénéficier de l'indemnité de départ volontaire doit préalablement faire une demande écrite d'attribution à son administration.

Le courrier précise le motif de la demande (restructuration de service, projet personnel, reprise ou création d'entreprise).

Démission

L'administration informe l'agent de sa décision et, si elle accepte, du montant de l'indemnité qui lui sera éventuellement attribué.

Après réponse positive de l'administration, l'agent lui présente sa démission en bonne et due forme.

Montant

Le montant maximum de l'indemnité est fixé au double de la rémunération brute annuelle perçue au cours de l'année civile précédant la démission (rémunération perçue en 2013 pour une démission déposée en 2014 par exemple).

Par exception, les agents en disponibilité ou en congé parental l'année précédant la démission voient leur indemnité calculée sur la base des 12 derniers mois de rémunération effective.

Ce montant peut être modulé en fonction de l'ancienneté de l'agent dans l'administration.

La rémunération brute comprend le traitement indiciaire brut, l'indemnité de résidence, le supplément familial de traitement et les primes et indemnités.

L'indemnité de départ volontaire ne se cumule pas avec d'autres indemnités de départ de la fonction publique.

Versement

L'indemnité est versée en une fois dès lors que la démission est effective, sauf en cas de création ou de reprise d'entreprise.

En cas de création ou de reprise d'entreprise, l'indemnité est versée en deux fois :

  • lors de la communication du Kbis pour la première moitié du montant,

  • puis à l'issue du premier exercice, après vérification de la réalité de l'activité de l'entreprise pour le reste du montant.

Attention

Attention : si l'agent est recruté sur un nouvel emploi public dans les 5 ans suivant sa démission, il doit rembourser l'indemnité perçue dans les 3 ans qui suivent son recrutement.


© Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
 
Informations pratiquesBlason AZERAILLES
Adresse
Mairie de AZERAILLES2 place Général Hellé54122 AZERAILLES
Téléphone
03 83 75 15 14
Fax
03 83 75 39 35
Horaires d'ouverture
Lundi, mardi, jeudi et vendredi : de 11h00 à 12h00 et de 16h00 à 17h15
Fermé le mercredi
 
Retour haut